Cimetières du Mellois



(cimetieresmellois.fr)



MAZIERES EN GATINE (79)

visite du 11/06/2017

mise en ligne le 12/06/2017

Léopold Vincent GOIRAND (1845/1926)





Léopold GOIRAND

ancien sénateur des D.S.

Maire du 1er Ardt de Paris

né à Melle le 7 Janvier 1845

Décédé à Paris le 26 Juin 1926

Pauline GOIRAND

née FONTAINE

21 Mars 1852

.. Mai 1940

Priez pour eux




« « « Léopold Goirand est un juriste et homme politique français né le 7 janvier 1845 à Melle (Deux-Sèvres) et décédé le 26 juin 1926 à Paris



Issu d'une famille modeste, il étudie le droit, travaille chez un avoué qui lui vend la charge en 1873. En parallèle de ses activités politiques, il continua toute sa vie à mener une carrière de juriste, écrivant de nombreux ouvrages et fondant la Gazette du Palais.



Il devient député des Deux-Sèvres de 1887 à 1898 (d'abord inscrit à la Gauche radicale puis à l'Union progressiste, qu'il préside entre 1896 et 1898), puis sénateur du même département de 1906 à 1920. Il est également élu maire du 1er arrondissement de Paris en 1907. Il défend le projet de loi proposé par Jeanne Schmahlet voté le 13 juillet 1907, qui permet aux femmes mariées de disposer librement de leur salaire. » » WIKIPEDIA






Source :









Château du Petit Chêne de MAZIERES EN GATINE (79)

à l'époque GOIRAND ====>>> voir ++ d'images sur ce château

aujourd'hui il est entouré d'un golf













La famille GOIRAND est originaire de MELLE (79)




Site de la commune de MAZIERES EN GATINE (79)

« « « Léopold Goirand (1845 – 1926)

Il est né à Melle le 7 janvier 1845, d'une modeste famille d'ouvriers. Il fit ses études comme boursier au lycée de Niort, et fut reçu licencié en droit à Paris en 1867, tout en travaillant chez un avoué, qui lui céda son étude en 1873.

Il devint conseiller général du canton de Melle en 1888.

Il se porta comme candidat républicain aux élections législatives de 1885, mais il se retira, le congrès des électeurs républicains lui ayant préféré M. Ganne. Mais en 1887, agréé par les électeurs républicains des Deux-Sèvres, il fut élu député face à M. Aymé de la Chevrelière.

M. Goirand se fit inscrire à la gauche radicale ; il débuta à la tribune en mai 1888.

Léopold Goirand est réélu dans la circonscription de Melle, le 21 septembre 1889, et en 1893.

Le 9 juillet 1894, Léopold Goirand dépose une proposition de loi ayant pour objet d'assurer à la femme mariée la libre disposition des fruits de son travail et le 14 novembre 1895 il intervient sur une proposition de loi de Louis Jourdan et de plusieurs de ses collègues ayant pour objet de protéger la femme contre certains abus de la puissance maritale.

Il est battu aux élections législatives de 1898 par le baron de La Chevrelière, mais en janvier 1906, Léopold Goirand est élu sénateur. Au renouvellement triennal du 3 janvier 1909, il est élu au premier tour. Il sera ensuite battu aux élections de 1920.

Il partagera alors Sa vie entre le 1er  arrondissement de Paris, dont il est maire depuis 1907, et sa propriété du Petit Chêne achetée en 1890, jusqu'à sa mort, en 1926 à Paris.

Léopold Goirand, fondateur de La Gazette du Palais, publia de nombreuses œuvres à caractère juridique dont : Traité des sociétés par actions (1896), Les sociétés anonymes belges devant la loi française (1901), Formulaire des sociétés en nom collectif (1907).

 Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français » » » »




Retour Accueil



Direction les cimetières