Cimetières du Mellois



(cimetieresmellois.fr)



ALLAMPS (54)

Visite du 16/08/2019

Mise en ligne le 28/08/2019

Famille SCHMID/THOUVENIN/BOURBONNEUX

Verreries de Vannes Le Châtel










MELCHIOR SCHMID MAITRE DE VERRERIE 1743 1807



MELCHIOR SCHMID MAITRE DE VERRERIE 1764-1936

MARIE JEANNE CABASSESON EPOUSE 1758-1841



JEAN BAPTISTE SCHMID MAITRE DE VERRERIE 1768-1838

FRANCOIS ELEONORE LAURENCOT SON EPOUSE 1775-1811



PAUL EMILE SCHMID 1799-1824



JUSTINE DELPIERRE EPOUSE DE BENJAMIN GAUTHIER 1786-1863



EUGENE SCHMID MAITRE DE VERRERIE 1800-1858

MARIE NANINE DE ROUOT SON EPOUSE 1812-1853

SUZANNE DE CONDE LEUR PETITE FILLE 1872-1945



CAMILLE SCHMID MAITRE DE VERRERIE 1802-1865

JEANNE MARIE ADELE GAUTHIER SON EPOUSE 1810-1880



ADRIEN THOUVENIN MAITRE DE VERRERIE 1815-1894

ANNE GODARD SON EPOUSE 1818-1907



ERNEST SCHMID MAITRE DE VERRERIE 1843-1908





+

SCHMID

THOUVENIN

BOURBONNEUX



MARIE HORTENSE THOUVENIN SON EPOUSE 1846-1907



ALBERT SCHMID MEDECIN DE LA MARINE 1844-1895



ABEL SCHMID CONSUL DE FRANCE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR 1851-1904



PAUL MARCEL SCHMID JANV MARS 1872



MARIE PAUL ALBERT SCHMID 1874-1878



ALBERT BOURBONNEUX MAITRE DE VERRERIE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR 1866-1937

JEANNE SCHMID SON EPOUSE 1870-1954



ANNE BOURBONNEUX 1905-1906



PIERRE BOURBONNEUX CROIX DE GUERRE , MEDAILLE MILITAIRE, MORT AU CHAMP D'HONNEUR 1897-1916



FRANCOIS BOURBONNEUX MAITRE DE VERRERIE 1902-1979

GENEVIEVE LUCY TOCK SON EPOUSE 1905-1995



BERNARD BOURBONNEUX MAITRE DE VERRERIE 1935-1997






CLAUDE BOURBONNEUX MAITRE DE VERRERIE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR 1899-1986

MARGUERITE GUTTON SON EPOUSE 1903-2005



PIERRE BOURBONNEUX 1929-2017

La verrerie-cristallerie de Vannes-le-Châtel est une entreprise fondée au milieu du XVIIIe siècle, par la comtesse de Mazirot de Reims, dans le village d'Allamps, en Lorraine. Elle est, depuis 1986, une succursale de la Société Daum de Nancy. Ses bâtiments figurent à l'IGPC depuis 1999.






























Article trouvé sur INTERNET




5.2 - Les liens avec Vannes-le-Châtel

En 1886, Ernest Schmid âgé de 43 ans dirige la verrerie de Vannes-le-Châtel. Il habite "le château", imposante demeure contiguë à l'usine, sur le territoire d'Allamps, avec sa femme Marie Hortense 40 ans, leur fille Louise 7 ans et trois domestiques 208 . Marie Hortense naît à Passavant (Haute-Saône) où son père Adrien Thouvenin dirige la verrerie de la Rochère. Le couple Schmid s'unit à Trois Fontaines, commune dont dépend Vallérysthal, en 1868. A cette date, le père de la mariée dirige la verrerie de Vallérysthal depuis presque dix années. De longue date, la famille Schmid est à la tête de la verrerie de Vannes-le-Châtel, fondée semble-t-il en 1765. Nous trouvons comme maître de verrerie : Melchior Schmid (1743 - 1807) ; un autre Melchior Schmid (1764 - 1836) ; Eugène Schmid (1800 - 1858) ; Camille Schmid (1802 - 1865) 209 . C'est donc une solide famille de maîtres de verreries qui se trouve liée à la famille Thouvenin qui a dirigé successivement La Rochère (Haute-Saône) ; Vallérysthal (Moselle) ; Vierzon-Forges (Cher) à partir de 1887. Ernest Schmid est toujours à Vannes-le-Châtel, en 1896, avec sa femme, sa fille Louise et son fils Camille 31 ans ingénieur. En 1901, la composition de la famille n'a pas changé mais en 1906, seul demeure à Allamps le couple Schmid avec ses trois domestiques. Jeanne Schmid, fille d'Ernest, naît à Trois Fontaines en 1870. Elle habite à Allamps avec ses parents en 1891. Jeanne Schmid unit sa destinée à Albert Bourbonneux, ingénieur né à Courtacon (Seine-et-Marne) en 1866 210 . De cette union naissent : Pierre né en 1897, mort au Champ d'honneur en 1916 ; Claude en 1899 ; François en 1902 ; Anne en 1905. Après le décès d'Ernest Schmid en 1908, la famille Bourbonneux prend en mains la verrerie de Vannes-le-Châtel. Claude Bourbonneux, décédé en 1987, entre au conseil d'administration de la verrerie de Portieux en 1955 alors qu'il dirige Vannes-le-Châtel avec son frère François. La verrerie de Portieux dont le sous-directeur Jules Richard est très lié à Adrien Thouvenin, ne peut qu'entretenir d'excellentes relations avec ses voisins de Vannes-le-Châtel. Cette bonne entente se poursuit avec Adrien Richard lorsqu'il accède à la direction de Portieux en 1905. Les directeurs des deux verreries sont liés par de véritables liens d'amitié. Une solidarité existe entre les deux usines. Ainsi, le 3 juin 1913, les verriers de Vannes-le-Châtel sont victimes de l'orage. Le conseil d'administration charge alors le directeur de Portieux de remettre la somme de 500 francs à répartir entre les verriers. A. Richard affirme que ce geste est effectué en fonction des "sentiments de solidarité" qui animent le conseil à l'égard de "nos bons voisins de Vannes" 211 .



Dans ces11:35 30/08/2019 conditions, on comprend que les ententes sont faciles à nouer entre les deux verreries lorsqu'il s'agit de défendre la gobeleterie à la chambre syndicale, de s'accorder sur les tarifs, de ne pas débaucher d'ouvriers.



L'entente s'effectue également avec la verrerie de Vierzon-Forges (Cher) dirigée par le fils d'Adrien Thouvenin, Paul ingénieur ECP, de 1887 à 1919, puis par Maurice, ingénieur ECP également. Maurice Thouvenin préside aux destinées de l'usine jusqu'en 1957, date de sa fermeture. Vierzon-Forges fusionne avec Vannes-le-Châtel en 1931 pour s'appeler "Verreries réunies de Vannes-le-Châtel et Vierzon" -anciens établissements Thouvenin- siège social Vannes-le-Châtel. Cette fusion prend fin en 1940 ; Vannes-le-Châtel, en zone occupée, ayant dû fermer ses portes faute de matières premières jusqu'en 1945. La verrerie de Vierzon devient "Verrerie de Vierzon" -Etablissement Thouvenin-.



Notes

208.

Composition de la famille Schmid en 1886 ; 6 M 93, A.D.M.

Habite au côté du couple, Albert Schmid (1844 - 1895) médecin de la marine.



209.

La famille Schmid repose au cimetière d'Allamps (Meurthe-et-Moselle)



210.

Albert Bourbonneux, chevalier de la Légion d'Honneur, décède en 1937.



211.

53 J 714, A.D.V.